Difference between revisions of "Asco/fr"

From FountainPen
Jump to: navigation, search
 
Line 2: Line 2:
 
[[Image:Asco-MarbledGreen-Posted.jpg|thumb|Un modèle [[Asco]].]]
 
[[Image:Asco-MarbledGreen-Posted.jpg|thumb|Un modèle [[Asco]].]]
  
[[ASCO]] est né comme une sous marque de [[Aurora]] en [[1929]], elle est plus ou moins contemporaine de sa "soeur" [[Olo]], avec la sortie du modèle [[Duplex]] en celluloïd. Cette nouvelle sous marque, abréviation du nom ''"Advertising Service Company"'', naquit de la stratégie de diversification de l'offre de l'entreprise mère pour couvrir le marché des objets promotionnels d'entreprise en se dédiant à la production de stylos-plume publicitaire.
+
[[ASCO]] est né comme sous marque de [[Aurora]] en [[1929]], elle est plus ou moins contemporaine de sa "soeur" [[Olo]], avec la sortie du modèle [[Duplex]] en celluloïd. Cette nouvelle sous marque, abréviation du nom ''"Advertising Service Company"'', naquit de la stratégie de diversification de l'offre de l'entreprise mère pour couvrir le marché des objets promotionnels d'entreprise en se dédiant à la production de stylos-plume publicitaire.
  
 
En réalité, les stylos-plume [[ASCO]] eurent une diffusion bien plus ample, allant jusqu'à couvrir le marché d'entrée de gamme et le distribution part catalogue illustré.  
 
En réalité, les stylos-plume [[ASCO]] eurent une diffusion bien plus ample, allant jusqu'à couvrir le marché d'entrée de gamme et le distribution part catalogue illustré.  

Latest revision as of 13:20, 28 June 2017

Asco
Publicité de marque
Models et al.
Photos de marque
Un modèle Asco.

ASCO est né comme sous marque de Aurora en 1929, elle est plus ou moins contemporaine de sa "soeur" Olo, avec la sortie du modèle Duplex en celluloïd. Cette nouvelle sous marque, abréviation du nom "Advertising Service Company", naquit de la stratégie de diversification de l'offre de l'entreprise mère pour couvrir le marché des objets promotionnels d'entreprise en se dédiant à la production de stylos-plume publicitaire.

En réalité, les stylos-plume ASCO eurent une diffusion bien plus ample, allant jusqu'à couvrir le marché d'entrée de gamme et le distribution part catalogue illustré.

Comme pour Olo, ASCO naquit comme marque totalement indépendante de Aurora, mais contrairement à Olo elle resta comme tel dans le temps. La commercialisation des stylos-plume ASCO fut en fait confiée à l' "Agenzia Supera" qui opérait de manière indépendante et dont le siège social était à Turin à l'adresse : Galleria Umberto I.

Sans aucun doute le choix du nom anglais, confirmé par les gravures anglaises présentent sur le corps des stylos-plume, cherchait-il à capture (comme le firent d'autres entreprises italiennes à la même période) l'intérêt du public vers un produit qui était initialement entré en Italie comme produit d'importation. En outre, le nom même rappelait les services publicitaires, qui était le segment de marché sur lequel s'axait originairement ASCO.

La production ASCO était tournée vers le segment de marché le plus économique, dans la tentative de réaliser un stylo-plume à bas coût, de façon à rassembler le public le plus large possible en créant un instrument d'écriture commun et non un bien de luxe. Ceci est avéré par la mise en place d'une commercialisation de vente par correspondance effectuée grâce à des catalogues et des éditions mensuelles, mais aussi par la mise en place d'une commercialisation de type "Tupperware" à travers laquelle chaque personne qui faisait l'acquisition d'un de leur stylo-plume pouvait devenir elle-même, agent de vente recevant des stylos-plume en contre partie des volumes qu'elle vendait.

La production de ASCO fut très variée et il est difficile d'en faire une classification en dépit de la vente par catalogue, et sachant que la publication mensuelle ne couvrait pas tous les modèles possibles. De manière générale ces derniers reflètent les modèles produits par Aurora pendant la même période. Les modèles initiaux de ASCO sont essentiellement des plumes rentrantes identique au modèle A.R.A. 3, mais gravé avec le logo ASCO (un losange horizontal contenant gravé A.S.CO.) et portant les mentions Fountain Pen et Trade Mark gravées elles sur deux lignes sur les flans du corps des stylos-plume.

A ces premiers modèles feront suite des stylos-plume avec système de chargement à levier et système de chargement à pulsation de fond, produits en trois couleurs : rouge, vert et bleu et bien sûr, l'omniprésent noir. Ces modèles sont très similaire au Duplex, en particulier ceux avec système de chargement à levier qui leur était en tous points identique, à l'exception de l'absence des incisions.

Les stylos-plume furent produit en deux tailles : grande et moyenne, dénommées "Senoir" et "Junior" pour les modèles avec système de chargement à pulsation de fond, et "Business" et "Standard" pour les versions avec système de chargement à levier.

Durant la première moitié des années 1930 fut introduite une nouvelle ligne de stylo-plume avec un système de chargement à pulsation de fond, des lignes fuselées, une tête et un fond de forme conique et produite aussi bien en celluloïd marbré, qu'en teinte unie.

Comme pour les précédent modèles de la marque, ces derniers furent produit en deux tailles : Grande et moyenne dénommées respectivement "Modern23" et "Electa 21". Durant la seconde moitié des années 1930, la gamme fut complétée avec des modèles produits en celluloïd aux colorations marbrées multiples, de qualité bien inférieure.

La production des stylos-plume ASCO fut interrompue durant la seconde moitié des années 1930. Et bien qu'il s'agisse de stylo-plume dédié à couvrir le segment d'entrée de gamme du marché, la qualité de construction et des matériaux utilisés furent d'un très bon niveau, si bien que certains soutiennent que ASCO, plus qu'une sous marque, devrait être considérée comme une ligne de production indépendante.

Références externes

  • Aucune pour le moment.

Notes